Déroulement d’une séance:

Une séance d’ostéopathie dure environ 45 min et se déroule en 3 étapes:

 L’Anamnèse :

L’ostéopathe vous questionne sur votre ou vos motifs de consultation ainsi que sur vos antécédents (traumatiques, chirurgicaux, médicaux…) afin de vous prendre en charge en toute sécurité et vous apporter un soin personnel et adapté.

Pensez à vous munir de vos examens complémentaires (radio, échographie, scanner, IRM…) lors de votre visite chez l’ostéopathe.

 Les Tests :

L’ostéopathe va pratiquer un examen clinique dont le but est d’observer, tester et analyser le corps dans sa globalité pour poser un diagnostic ostéopathique.

Des tests différentiels peuvent être réalisés lors de cet examen clinique pour exclure toutes contre-indications à une prise en charge ostéopathique.

 Le Traitement :

L’ensemble des tests effectués précédemment permettent à l’ostéopathe de mettre en place un plan de traitement qui peut s’étaler sur une ou plusieurs séances.

Différentes techniques ostéopathiques peuvent être utilisées: structurelles, crâniennes, viscérales et/ou fasciales.

Les techniques ostéopathiques utilisées dépendent des restrictions de mobilité à corriger et sontadaptées à chaque patient.

Ne soyez pas surpris si votre ostéopathe vous traite à distance de votre douleur.

En effet, la douleur n’est que l’expression d’une difficulté d’adaptation de votre corps à une sollicitation dont l’origine peut se situer à distance.

Tout au long de la prise en charge ostéopathique, votre ostéopathe vous apportera des conseils personnalisés qui permettront de maintenir le traitement et de prévenir d’autres douleurs éventuelles.

 Après la séance :

A la suite d’une prise en charge ostéopathique, il se peut qu’une fatigue apparaisse.

Il est donc conseillé de vous reposer et de ne pas pratiquer d’activité physique pendant quelques jours même si vous ressentez plus de douleur.

Il peut arriver également dans certains cas qu’une douleur persiste ou apparaisse après la consultation, cela ne dure en moyenne que 48 à 72 heures.

Il s’agit du temps que le corps met à s’adapter et intégrer les informations du traitement.

Il faut compter un minimum de deux semaines entre les séances pour laisser le temps nécessaire à votre corps de se stabiliser par rapport au traitement ostéopathique.